LA GEMMOTHERAPIE

LA GEMMOTHERAPIE QU'EST CE QUE C'EST?

Provenant du latin "gemmae" qui veut dire "bourgeon", la gemmothérapie est une forme de phytothérapie qui utilise les tissus embryonnaires végétaux afin de soigner certaines affections. Dans cette fiche, vous découvrirez cette pratique plus en détail, ses principes, son histoire, ses bienfaits, qui la pratique, comment, et quelles sont les contre-indications.

Communément appelée « médecine des bourgeons », la gemmothérapie fait partie de la grande famille des phytothérapies, lesquelles proposent de prévenir et de traiter une variété de problèmes de santé à l'aide des végétaux. Du terme latin gemme, qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse, la gemmothérapie utilise exclusivement les tissus embryonnaires frais des plantes, arbres et arbustes, c'est-à-dire les bourgeons, les jeunes pousses et les radicelles.

Les embryons, macérés dans un mélange d'eau, d'alcool et de glycérine, servent à fabriquer des solutions dans lesquelles se concentrent les principes actifs des végétaux. On les nomme macérats. Leurs vertus thérapeutiques alléguées varient, évidemment, selon la plante dont ils proviennent : le cassis pour l'énergie, le sapin contre la toux, l'aubépine pour le coeur... Par ailleurs, plusieurs produits issus de la gemmothérapie auraient en commun des propriétés diurétiques, de drainage ou de détoxication

Les bourgeons possédent certaines propriétés thérapeutiques supérieures à celles des diverses parties de la plante mature. Le bourgeon, étant un embryon, porterait en lui le potentiel de développement de la plante, un peu comme s'il était à la fois les racines, les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits. Il contient également de fortes concentrations d'éléments actifs comme des hormones, des oligo-éléments, des vitamines, des minéraux, etc.

Les bienfaits de la gemmothérapie


Traditionnellement, les bourgeons provenant de différentes plantes ou fruits sont utilisés dans les indications suivantes :

Contribuer au traitement des maladies cardiovasculaires

Le gui est une plante couramment utilisée pour réguler les problèmes cardiaques. Les bourgeons, utilisés sous forme de macérat glycériné concentré, réduiraient les risques cardio-vasculaires en abaissante les niveaux sanguins de cholestérol. De plus, l'aubépine est utilisée pour les problèmes de circulation, grâce aux propriétés apaisantes de ses fleurs (diminue le rythme cardiaque et les palpitations) et stimulantes de ses fruits (effets protecteurs sur le muscle cardiaque). Quant aux bourgeons d'amandier et de tilleul, ils réduiraient les niveaux sanguins de triglycérides et agiraient comme un anticoagulant, ce qui permet de prévenir les maladies cardiovasculaires.

Détoxifier l'organisme

Les bourgeons de tilleul, de romarin et d'amandier nettoieraient l'organisme de ses déchets (ex. acide urique). Les bourgeons du bouleau sont utilisés pour nettoyer le foie et les voies urinaires, ce qui permet de faciliter l'élimination des déchets organiques tels que l'acide urique et le cholestérol. Quant au bourgeon de cassis, il aurait une action nettoyante sur le foie.

Améliorer le sommeil et lutter contre la fatigue

Le bourgeon de figuier (arbre sacré dans l'Antiquité) agit sur le système endocrinien, ce qui expliquerait son action positive sur les troubles du sommeil. Le bourgeon de cassis permet quant à lui de lutter contre la fatigue physique et mentale. Quant aux bourgeons de thym, ils agiraient également comme un calmant, améliorant la qualité du sommeil.

Contribuer au traitement des troubles arthritiques

Grâce à ses propriétés, le bourgeon de bouleau est considéré comme efficace dans le traitement de la polyarthrite chronique évolutive. Les bourgeons de gui et de pin possèderaient une action anti-inflammatoire, ce qui soulagerait les problèmes arthritiques.

Renforcer la santé

Grâce à leurs propriétés anti-oxydantes et les grandes quantités de polyphénols qu'ils contiennent, les bourgeons de vigne et de romarin contribueraient à renforcer la santé physique.

Déroulé d'une séance

Le déroulement d'une séance varie en fonction de la spécialité du thérapeute. De façon générale, la première séance consiste à établir l'anamnèse du patient et à se renseigner sur son état actuel, son profil et sa problématique. Une fois tous ces éléments renseignés, le praticien va indiquer à son patient quel bourgeon prendre, à quelle fréquence et à quelle dose.

CONTACTEZ-MOI