LES HUILES ESSENTIELLES

LES HUILES ESSENTIELLES A QUOI SERVENT ELLES ?


Quelles sont les propriétés des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles aident à traiter les petites indispositions de la vie de tous les jours. Outre leur action curative, elles opèrent de manière préventive en stimulant le système immunitaire afin que votre organisme lutte plus efficacement contre les infections bactériennes et virales.

Parmi les propriétés les plus connues, on citera la propriété antiseptique. A l'heure où les germes microbiens deviennent de plus en plus résistants, ce qui implique pour l'industrie pharmaceutique de trouver des antibiotiques de plus en plus puissants (mais aussi de plus en plus destructeurs de la flore saprophyte responsable de notre immunité), les huiles essentielles offrent une véritable alternative.

Leur efficacité se révèle en effet stable dans le temps et la preuve est faite tous les jours de leur grande efficacité, là où certains antibiotiques échouent désormais.

En fait, les vertus antiseptiques des plantes sont connues depuis des milliers d'années. Les hommes se sont ainsi aperçus, par exemple, que certaines aromates, comme le thym, la sarriette ou la cannelle freinaient la fermentation des aliments.

Aujourd'hui, les pouvoirs antiseptiques des huiles essentielles sont scientifiquement prouvés : ainsi, l'huile essentielle de thym en solution aqueuse à 5% détruit le streptocoque en 4 minutes, le staphylocoque en 4 à 8 minutes et le bacille de la tuberculose en 30 à 60 minutes.

Selon le type d'huile essentielle, les propriétés peuvent être (non exhaustif) :

  • Analgésique (soulage la douleur par une action sédative sur les nerfs),
  • Antibiotique (lutte contre les infection internes),
  • Antidépresseur (lutte contre les états dépressifs,
  • Antiémétique (soulage les états nauséeux et élimine l'envie de vomir),
  • Anti-inflammatoire (réduit les inflammations),
  • Antispasmodique (prévient et soigne les douleurs spasmodiques de l'intestin et de l'utérus),
  • Antisudoral (réduit la transpiration),
  • Antitoxique (agit comme un anti-poison),
  • Antiviral (inhibe ou élimine les virus),
  • Aphrodisiaque (augmente la libido),
  • Astringent (tonifie les tissus),
  • Carminatif (expulse les gaz intestinaux),
  • Cholagogue (stimule la sécrétion biliaire),
  • Cicatrisant (accélère et améliore la cicatrisation),
  • Déodorant (réduit les odeurs),
  • Dépuratif (purifie le sang),
  • Digestif (stimule et facilite la digestion. Soulage l'indigestion),
  • Diurétique (augmente la quantité d'urine),
  • Emménagogue (stimule et régule les règles),
  • Expectorant (élimine les excès de mucus présent dans les bronches),
  • Fébrifuge (réduit la fièvre),
  • Fongicide (prévient et détruit les infections fongiques),
  • Galactalogue (stimule la sécrétion lactée),
  • Hépatique (stimule et tonifie le foie),
  • Hypertenseur (augmente la pression sanguine),
  • Hypotenseur (abaisse la pression sanguine),
  • Immunostimulant (renforce les défenses de l'organisme contre les infections),
  • Nervin (tonifie le système nerveux),
  • Sédatif (réduit le stress et calme le système nerveux),
  • Stimulant (augmente l'énergie et accélère les sécrétions glandulaires -libération d'adrénaline-),
  • Stomachique (stimule la digestion gastrique),
  • Styptique (interrompt ou réduit une hémorragie externe),
  • Sudorifique (augmente la transpiration),
  • Tonique (tonifie le corps ou un organe spécifique),
  • Utérin (tonifie l'utérus),
  • Vasoconstricteur (contracte les petits vaisseaux sanguins),
  • Vasodilatateur (dilate les petits vaisseaux sanguins),
  • Vulnéraire (accélère la cicatrisation).

Les huiles essentielles, comment ça marche ? ?

Pour qu'elles entrent en action, les huiles essentielles doivent pénétrer l'organisme (frictions/massages, inhalation, absorption). Ensuite, c'est grâce à la circulation sanguine qu'elles atteignent les foyers à traiter. En diffusion dans l'atmosphère, les arômes adressent également au système limbique du cerveau des signaux olfactifs susceptibles de stimuler des "émotions". Ce faisant, le système limbique ordonne la production de substances immunitaires et d'hormones.

Comment de déroule une séance d'aromathérapie ?

L'aromathérapeute ou l'aromatologue va en premier lieu questionner son patient sur les symptômes, les traitements qu'il prend actuellement et sur son environnement physique, émotionnel ou psychologique. Le patient ou le client procède ensuite à la découverte des huiles essentielles ou des huiles végétales proposées par l'aromathérapeute : les sentir et réagir à leur odeur. C'est une phase essentielle qui permet de vérifier l'effet positif des huiles essentielles sur la personne. Une sélection de 4 ou 5 huiles essentielles mélangées peut être appliquée en massage afin de stimuler un effet positif. Si le corps réagit favorablement, un effet relaxant et un sentiment agréable s'en suit immédiatement. En fonction de ce qui s'est passé durant cette phase, l'aromathérapeute conseille ensuite une démarche de soins à pratiquer chez soi. Le contenu des séances suivantes est adapté à la personne et à sa réaction. Au début, une séance d'aromathérapie d'une heure peut être suivie toutes les 3 semaines. 

CHARTE DE L'AROMATHERAPIE

PRENDRE RENDEZ-VOUS