VALORISATION DE SOI PAR LA PHOTO

VOTRE PHOTOGRAPHE/

 MÉLANIE 

  UN REGARD SUR MOI     TEL 0690 71 02 98

Valorisation de soi par la photo

L'estime de soi est, en psychologie, un terme désignant le jugement ou l'évaluation faite d'un individu en rapport à sa propre valeur, sa propre image. ». Selon certains psychologues, l'expression est à distinguer de la « confiance en soi » qui, bien que liée à la première, est en rapport avec des capacités plus qu'avec des valeurs.

Oser être soi

 Assumer son corps et avoir confiance en soi. Pour certains, cela s'apparente à la quête de toute une vie. On peut y parvenir sans passer par le cabinet d'un thérapeute en apprenant à accepter son image. C'est la mission que s'est fixée une photographe qui propose des séances de "photographie-thérapie".

Trop moche, trop boulotte, mal habillée. On se trouve rarement "bien" sur les photos. Ces instantanés qui nous figent à un moment de notre vie finissent parfois au fond d'un tiroir ou dans un dossier d'ordinateur. Pourtant, ces clichés peuvent révéler le meilleur de nous-même.

Mélanie , photographe de 47 ans, est convaincue que la photographie est "un outil de développement personnel" pour ceux qui ont perdu un peu d'estime de soi ou de confiance en soi.

 La photographe propose à ces personnes qui ne sont pas en paix avec leur image, de suivre une séance de "photographie-thérapie". Cet atelier individuel cherche à faire rejaillir une partie de soi que l'on pensait avoir perdue (talents, compétences, qualités). "Souvent les gens ne voient pas comme ils sont réellement", explique Mélanie

. Et elle sait de quoi elle parle. La photo lui a servi de libérateur pour accepter son corps

"PAS BESOIN D'UN PHYSIQUE DE RÊVE"


Apprendre à lâcher prise devant un objectif. A l'heure des selfies, on pourrait croire que la libération intérieure par l'expression corporelle est un jeu d'enfant. Il n'en est rien. Beaucoup se sentent naturellement intimidés devant le matériel d'un photographe professionnel. C'est pourquoi Mélanie commence la séance photo par une première prise de contact. L'occasion de comprendre l'univers de la personne et cerner ses qualités. Cet entretien préalable va servir de source d'inspiration pour la suite (thème éventuel, lieu).

La séance photo se décompose en deux parties. L'entracte improvisé qui la divise survient comme une parenthèse bénéfique où l'on lâche ses premières impressions, et surtout, où l'on largue ses dernières angoisses.

Peu à peu les barrières tombent. Et on oublie l'objectif. Melanie prodigue des conseils et guide ses "modèles". "Le long du shooting je vérifie qu'ils sont à l'aise pour les aider à trouver des positions naturelles. Si le visage est figé par exemple, je leur conseille de raconter un souvenir agréable".

Un accompagnement qui porte ses fruits puisque la deuxième partie du shooting, d'une heure environ, se déroule dans une ambiance beaucoup plus décontractée. Un ressenti qui s'exprime lors du débriefing en fin de séance.

Le regard porté sur les photos change. .



PRENDRE RENDES-VOUS